L’enjeu consiste aujourd’hui à (ré)apprendre aux individus ou aux organisations collectives, l’art d’activer des dynamiques de transformation, non pas pour simplement changer, mais pour les aider à évoluer en se structurant différemment. Le but est d’acquérir et déployer une résilience plus forte, qui apportera des résultats et une autre qualité de vie au travail. C’est là que réside la logique du développement par la transformation.

 

Nous observons dans le monde d’aujourd’hui qu’il n’ y a pas de « un changement à la fois », mais qu’au contraire chaque individu, chaque équipe, chaque organisation, chaque industrie, doit faire face simultanément à de multiples niveaux et impératifs de changement, pas forcément liés … en même temps, la plupart des entreprises et des consultants abordent la conduite du changement en utilisant des scripts bien établis, des méthodologies structurées, préconisant la plupart du temps de traiter chaque changement, un à un. Ceci est certainement un héritage bien ancré des Sciences Économiques avec leur adage du « Ceteris Paribus » qui dicte les approches. Force est de constater que ceci ne fonctionne tout simplement pas, et ne permet pas ni aux personnes, ni aux équipes ni aux organisations de se transformer.

 

Nous croyons que dans le monde d’aujourd’hui, il est possible d’appréhender les impératifs de changement, en pleine conscience, à travers les dynamiques de transformation, pour être en “action” et non en “réaction”.

 

Nous pensons que cette approche sous l’angle de la transformation est essentielle pour aider les individus et les organisations à se positionner dans leur environnement de façon pérenne, responsable, consciente et choisie.

 

L’art de la transformation intègre la pleine maitrise et la pleine compréhension des dynamiques de transition. Ce que vit et expérimente une entité face au changement repose sur des dynamiques spécifiques à la transformation, qu’il est possible d’acquérir et d’activer, seul, en équipe ou de façon collective.

 

Explhore ne se limite pas à l’accompagnement de la dimension “soft” des transformations concernant les personnes et les équipes, mais elle accompagne également les dirigeants dans la refonte et le re-engineering organisationnel de ses process, de ses stratégies et de sa gouvernance.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Explhore / Frédéric Nortier